JO 2024 et aviation générale

RESTRICTION DES VOLS PENDANT LES JO 2024.

Le DG de la DGAC, Damien Cazé, annonce dans un courrier « à l’attention des opérateurs d’aviation légère et générale d’Ile-de-France en vue des JO 2024 » les directives suivantes :

« Durant la cérémonie d’ouverture des JO [Jeux olympiques de Paris], le vendredi 26 juillet 2024, une zone d’interdiction temporaire stricte, d’un rayon de 150 kilomètres et sans limite d’altitude, sera mise en place autour de Paris entre 19 heures et minuit »

« Hormis les vols des services d’urgence et les vols pouvant bénéficier, à titre exceptionnel, d’une dérogation accordée par l’armée de l’air et de l’espace, aucun vol [ni décollage, ni atterrissage, ni survol] ne sera permis dans cet espace aérien sur le créneau horaire mentionné »

« Les usagers habituels, compagnies aériennes, professionnels et particuliers, seront invités à reporter leur activité ou à contourner cette zone pendant la période considérée ». Des régulations de trafic « seront mises en œuvre dès 17 heures le vendredi 26 juillet »

Faire voler un drone

La préfecture de police de Paris a annoncé que les vols de drone au-dessus de Paris pendant le déroulement de jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) serait totalement interdit. Aucune dérogation ne sera accordée.

Lire le courrier initial du DG de la DGAC.