Fédération française de Giraviation

Aérodrome de Lognes Emerainville
77185 LOGNES
Tél : 33 1 60 05 71 20
Fax : 33 1 60 05 58 54
Envoyez- nous un email


Accueil Fleche-1La fédérationFleche-30SimulateurFleche-3CompétitionsFleche-28Comment ça marche ?Fleche-4Vous aussi....pilotez !Fleche-29Espace pilotesFleche-13RéglementationFleche-6Espace dirigeantsFleche-8Les hélicoptèresFleche-12PatrimoineFleche-10LiensFleche-32Retour d’expérience Retour d'expérience Forum

Les brevets

Brevet d'Initiation Aéronautique - BIA

Destiné aux jeunes de plus de 13 ans. Il s’effectue dans le cadre d’une convention signée entre un héli-club et un établissement scolaire. Il comporte une initiation théorique dans un établissement scolaire et une initiation pratique en club BIA, mode d’emploi. Le titulaire d’un BIA peut obtenir des bourses en s’adressant à son héli-club.
Le brevet se compose de 5 épreuves programme, chacune notée sur 20

Si vous êtes instructeur ou que vous souhaitez enseigner le BIA ->précisions sur le CAEA

Licence de Pilote Privé - PPL(H)

La licence de pilote privé (titre Européen appelé PPL(H) « private pilote licence) permet de voyager et d’emmener sans rémunération des passagers sans limitation de distance.

Les conditions générales d’obtention sont :

  • Avoir obtenu un certificat médical de classe 2 auprès d’un médecin agréé
  • Avoir 17 ans révolus le jour de l’examen pratique en vue de l’obtention de la licence
  • Avoir accompli au minimum 45* heures de vol dont au minimum 25 heures de vol en double commande et au moins 10 heures en solo supervisé, dont au moins 5 h de navigation en solo (dont au moins un vol de 185 km au cours duquel 2 atterrissages complets seront effectuées sur 2 aérodromes différents de celui de départ)
  • Subir avec succès les examens théoriques et pratiques prévus par arrêtés

*Les titulaires d’une licence de pilote d’avion, planeur ou motoplaneur peuvent bénéficier d’une réduction du nombre d’heures de vol nécessaires de 10 % à concurrence de 6 heures : le minimum réglementaire d’heures à effectuer peut donc passer à 39 heures si le pilote peut justifier d’au moins 60 heures de vol en tant que pilote commandant de bord d’avion, planeur ou motoplaneur et une licence correspondante.

Pour vous aider, la DGAC a mis à disposition des futurs pilotes un guide du candidat à la licence de pilote privé hélicoptère

Licence de pilote professionnel hélicoptère - CPL(H)
et Licence de pilote de ligne hélicoptère - ATPL(H)

Pour ceux qui souhaitent en faire leur métier, ces licences permettent d’exercer les fonctions de pilote ou de copilote dans le transport aérien public et commercial et donc d’être rémunéré .

Il faut :

  • Avoir 18 ans (CPL) ou 21 ans (ATPL) révolus le jour de l’examen pratique en vue de l’obtention de la licence
  • Avoir obtenu un certificat médical de classe 1 (examens plus poussés que pour la classe2) auprès d’un médecin agréé
  • Avoir subit une formation théorique approuvée dans un organisme agréé
  • Avoir effectué un nombre d’heures plus conséquent (135 pour le CPL, 1000 pour l’ATPL) que pour le PPL
  • Subir avec succès les examens théoriques et pratiques prévus par arrêtés

VFR et IFR
La licence de Pilote Privé (PPL(H) autorise à voler dans des conditions météorologiques permettant le vol à vue (Visual Meteorological Conditions, VMC) : le vol suit alors les règles " VFR " (Visual Flight Rules).

Pour voler dans des conditions météorologiques dégradées (Instrumental Meteorological Conditions, IMC) le pilote doit avoir la qualification de vol aux instruments dite " IR " (Instrument Rating), l’hélicoptère devant lui aussi être classé IR. Le vol suit alors les règles IFR (instrumental flight rules)

Habilitation au vol de nuit
Il faut une formation spéciale pour pouvoir voler selon les règles VFR la nuit. Pour y accéder, il faut une expérience minimum après la délivrance de sa licence et cette formation s’effectue sur 6 mois.


Plan du site | Back-office | SPIP