Fédération française de Giraviation

Aérodrome de Lognes Emerainville
77185 LOGNES
Tél : 33 1 60 05 71 20
Fax : 33 1 60 05 58 54
Envoyez- nous un email


Accueil Fleche-1La fédérationFleche-30SimulateurFleche-3CompétitionsFleche-28Comment ça marche ?Fleche-4Vous aussi....pilotez !Fleche-29Espace pilotesFleche-13RéglementationFleche-6Espace dirigeantsFleche-8Les hélicoptèresFleche-12PatrimoineFleche-10LiensFleche-32Retour d’expérience Retour d'expérience Forum

Médecins agrées

Depuis l’arrété du 19 mai 2008, la durée de validité des certificats médicaux d’aptitude physique et mentale de classe 2 est portée à 5 ans pour les détenteurs de licences de pilote avion, hélicoptère, planeur ou ballon libre de moins de 40 ans et à 2 ans pour les détenteurs de plus de 40 ans.

L’examen médical pourra être complété dans certains cas par un électrocardiogramme standard de repos (lors de l’examen d’admission, si le candidat est âgé de plus de 40 ans ou si le médecin le juge nécessaire, et à chaque examen de renouvellement pour les candidats âgés de plus de 50 ans) et un examen d’aptitude oto-rhino-laryngologique (par ex si le médecin suspecte l’existence d’une hypoacousie).

Lorsqu’un nouvel examen médical intervient moins de 45 jours avant l’échéance du certificat en cours de validité, la validité du nouveau certificat médical court à compter de la fin de validité du certificat précédent.

Dans le cas d’un examen d’admission ou lorsque un examen de renouvellement est effectué en dehors du délai de 45 jours mentionné ci-dessus, la validité du nouveau certificat médical court à compter de la date de l’examen médical jusqu’à la fin du 24e mois, ou du 60e mois, selon le cas, qui suit le mois au cours duquel a été effectué cet examen.

Le certificat médical comporte la date de l’examen médical et la date de fin de validité de celui-ci.
Liste des médecins agréés par le Conseil Médical de l’Aviation Civile

Aptitude ophtalmologique requise "Une acuité visuelle (mesurée à l’aide d’une série d’optotypes de Landolt ou d’optotypes similaires examinés à 5 mètres sous une brillance de 10 nits) qui doit être d’au moins 7/10 pour chacun des deux yeux, avec l’aide de verres correcteurs si nécessaire en cas d’amétropie. En cas d’amétropie, la correction optique doit se situer entre – 5 et + 5 dioptries pour le méridien le plus réfringent. Le port de lentilles cornéennes est admis pourvu qu’elles soient monofocales et non teintées, bien tolérées par le candidat et qu’une paire de lunettes correctrices appropriées soit à sa portée pendant l’exercice des privilèges de la licence. Tout sujet présentant une amétropie nécessitant un moyen de correction optique doit l’utiliser en vol et avoir à sa portée une paire de lunettes en supplément"


Plan du site | Back-office | SPIP